Can I speak to the manager?

drama always drama

if you love drama you gon loooove this

J’ai récemment fréquenté le centre communautaire à CDN, pour un stage et du bénévolat.

J’ai rencontré des gens badass qui me font, encore aujourd’hui, pisser de rire. C’était une belle expérience, se retrouver entre CDNiens.

Le problème c’était le centre, la direction, etc. La effin bureaucratie man.

Pendant notre stage, nous étions incertains du montant qui nous était alloué. On nous mettait la pression. « Ah, si vos trucs marchent pas, le programme sera coupé. » Essayez d’organiser des événements sans en connaitre le budget… Ou encore « désolé, on a pas d’argent pour ça… » et ils tournent la tête pour dépenser selon leurs goûts et non le besoin des gens.

Le responsable des bénévoles que j’appellerai, l’étoile de mer. Alors que je lui ai fait la demande de me fournir en « bénévoles », c’est sa job, m’sieur nous a aucunement calculés. Il rase les murs, sans chercher à faire connaissance avec les gens qui viennent à son lieu de travail. Il y a aussi la directrice du centre, c’est comme le monstre du Loch Ness. On en parle, mais personne ne l’a jamais vue. On se demande même si elle a un bureau ou si elle bosse par projection astrale. On raconte que l’étoile de mer est le favori à sa succession. Un toubab d’ici, no surprise. Il y a eu d’autres cas semblables.

Il est évidemment plus qualifié que les employés qui sont là depuis des années et qui connaissent les jeunes qui viennent au centre (par leur prénom !), leur famille, leurs origines. Ils s’updatent même sur leur vie et leur offrent des jobs.

White supremacy… J’me demande si c’est pareil à Montréal-Nord.

Il est arrivé le temps où le CA se cherchait un nouveau membre. On a eu droit à une jolie mise en scène. Un jeune racisé (actif au centre qui fait du bénévolat régulièrement) s’est présenté contre un employé racisé et l’étoile de mer. C’est ce dernier qui l’a remporté. On a parlé de recruter une minorité visible docile pour le rôle, question de faire bonne pub tout en gardant contrôle. La diversité pour les albums photo et les affiches publicitaires, pour remplir un quota à contrecœur ou en donner l’impression.

On ne veut pas de réel changement, juste un cookie pour un maigre effort.

Comment est-ce que dans le quartier le plus multiculturel, on s’assure encore de garder les minorités hors des positions de pouvoir ?

Avec une camarade, on a visité un événement similaire au nôtre, undercover.

C’était au centre de Rosemont. Une immense cuisine à peine utilisée, on nous avait servi des biscuits en boite achetés à la pharmacie du coin et du popcorn.

Je suis tombée sous le choc quand j’ai vu leurs toilettes. Avec un spray automatique qui détecte le mouvement et du savon pour se laver les mains. À CDN, on est tellement nombreux, on sent que les salles minuscules vont craquer. Le frigo est défectueux alors que de nombreux jeunes s’inscrivent au camp de jour. J’vais pas m’éterniser, la liste est longue AF.

Le sommet du disrespect ça a été durant notre événement organisé dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs.

La plus grande salle a été utilisée pour une fête quelconque alors qu’on l’avait réservée à l’avance. La cuisine nous était hors d’accès. On a dû préparer les boissons dans les couloirs à terre et la bouffe dans une salle de danse. WTF !!! L’hygiène m’en parle même pas, on a essayé de garder ça clean, on a fait avec ce qu’on pouvait…

Je suis née à CDN, pourtant c’était la première fois que j’avais mis les pieds là-bas. Les responsables n’investissent ni dans leur centre ni dans sa promotion. Pas de pub, affiches en papier basic faites sur Word, aucune présence sur les médias sociaux et aucun échange de services avec d’autres ONG ou entreprises locales.

On laisse tout reposer sur les épaules d’employés qui sont pas assez payés pour le faire.

Si rien n’est dépensé, où va l’argent qu’on nous dit manquant ?

On a besoin de gens qui aiment le quartier, qui veulent améliorer la qualité de vie de ses habitants.

La transparence et le respect, c’est la base.

Un article pertinent à lire

 

Advertisements

2 thoughts on “Can I speak to the manager?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s